A quoi faut-il vraiment s’attendre en TDM2A ?

La Série A regroupe les clubs de la Province d’Anvers, des deux Flandres, des deux Brabants (y compris Bruxelles) et l’unique représentant de la province de Namur dans les divisions nationales : Belgrade. Car Gembloux, qui avait juste eu le temps de disputer le derby en ouverture de la saison dernière, avant l’éclatement de la crise sanitaire, a renoncé à la TDM2, tout comme Haantjes Oudenaarde au nord de la frontière linguistique.

Sur ce que l’on a vu en Coupe de Belgique, les Giants B, avec plusieurs joueurs qui s’entraînent avec les professionnels des Giants A, font figure d’épouvantail. Le Falco Gand, lui, a également surpris en Coupe de Belgique en étant la seule équipe de division inférieure à sortir une équipe de BNXT League. Sont-ce là les deux favoris ?

Antwerp Giants

Luc Smout, le nouveau coach des Giants B, n’est pas de cet avis. « Moi, je serai déjà très content avec une place en milieu de tableau », affirme-t-il. « L’équipe est très jeune, et l’objectif est de faire progresser ces joueurs, avec l’aide d’un bon staff technique et d’un bon préparateur physique. On a, certes, réussi de grosses prestations contre Guco et Gembo en Coupe de Belgique, mais l’adversaire était déforcé. A côté de cela, on a perdu à Pepinster, parce certains de nos joueurs avaient une deuxième session d’examens et que l’adversaire, il faut le reconnaître, avait livré un très bon match. Ne pas toujours être au complet, c’est un peu le danger qui nous guette. »

Smout arrive de Gistel-Oostende, qui a été versé dans la même série. « La confrontation sera spéciale pour moi », reconnaît-il, « parce qu’il y a encore de nombreux joueurs que j’ai formé là-bas. En matière de formation de jeunes, Ostende est un peu plus loin qu’Anvers, car Sam Rotsaert a mis quelque chose en place avec l’aide de Dario Gjergja qui s’est très fort impliqué également. A Anvers, nous essayons de résorber le retard, et j’espère que nous y arriverons avec le temps. »

Gistel-Ostende

C’est Kris De Pauw, l’ancien coach de Sijsele, qui a succédé à Luc Smout à Gistel-Ostende. « C’est la première fois que je coache une équipe aussi jeune », affirme-t-il. « Mes joueurs ont tous entre 16 et 20 ans. Mais cela se passe bien. J’ai régulièrement des contacts avec Dario Gjergja et certains de mes joueurs s’entraînent parfois avec l’équipe première du BCO. Cela les fait progresser, mais en même temps, ce n’est pas évident pour organiser mes propres entraînements. L’objectif, c’est surtout de faire progresser les joueurs individuellement, pour les préparer à un éventuel saut vers le professionnalisme. Avec les jeunes, on peut s’attendre à des hauts et des bas, mais les résultats de l’équipe passent au second plan. Le classement, à la limite, est accessoire. »

A quoi pourrait ressembler le championnat ? « Je ne me suis pas encore beaucoup focalisé sur les autres équipes », poursuit Kris De Pauw, qui débutera le championnat face à son ancien club de Sijsele. « Je ne peux pas encore dire qui seront les équipes fortes ou faibles, je me concentre surtout sur ma propre équipe. »

Belgrade

Dans cette série, Belgrade est la seule équipe de la Province de Namur. « C’est dommage, effectivement, qu’il n’y ait plus de derby namurois », regrette le coach Didier Themans. « Le basket wallon se concentre surtout sur la province de Liège, où il y a un énorme vivier, y compris au niveau régional. Belgrade a su se maintenir depuis un certain temps au niveau national, c’est un club stable et on essaiera de le rester, mais on accueillerait avec plaisir un voisin comme Loyers, Andenne ou Ciney la saison prochaine. »

Les saisons précédentes, Belgrade était souvent versé dans la série liégeoise. Ce ne sera donc plus le cas. « Je m’attends à un basket différent par rapport à ce que nous avons connu les saisons précédentes », poursuit Didier Themans. « Les équipes liégeoises jouent beaucoup plus smallball, avec des switchingdefenses, alors que côté flamand, c’est plus physique, avec des ailiers de grande taille. Mais découvrir autre chose peut se révéler intéressant, ce sera une belle expérience. Je ne sais pas encore trop à quoi je peux m’attendre de la part de mon équipe. Ces dernières saisons, on a été assez réguliers, mais on essaie de rajeunir progressivement l’équipe et cela passera peut-être par certains creux. On commence le championnat en accueillant Oostkamp : directement un gros morceau.  Les équipes flandriennes, il faudra se les farcir. Outre Oostkamp, il y a aussi Sijsele, Falco Gand, Gistel-Ostende… »

Vilvoorde

Outre les équipes flandriennes et l’unique équipe namuroise, il y a aussi des équipes brabançonnes dans la série. Comme le Bavi Vilvoorde, qui se cherche encore. « Pour l’instant, on n’est pas au complet », explique le coach Xavier Hoornaert. « On doit récupérer les blessés, comme Jérémy Delobbe. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre. On essaie de pratiquer un basket agressif, avec des transitions rapides, mais on n’y arrive pas toujours. Durant deux saisons consécutives, Vilvoorde a eu du mal à se maintenir. Si nous pouvons assurer le maintien assez rapidement, je serai déjà très heureux. Nous commençons par un gros morceau : Giants B, qui est monstrueux. Après, nous recevrons Belgrade. Là, nous serons fixés sur notre potentiel, nous saurons si nous devrons encore nous battre pour assurer le maintien, ou si nous pourrons viser un peu plus haut. »

Nivelles

C’est un peu le même raisonnement qui prévaut en Brabant Wallon, du côté de Nivelles. « La préparation a été compliquée, on a eu du mal à se remettre en route après la longue interruption due au Covid », explique le coach Sébastien Dufour. « Dès lors, j’ai un peu de mal à situer le niveau de l’équipe, d’autant que je ne connais pas encore très bien les autres formations de la série. Nous commencerons par un déplacement au RPC Anderlecht, qui m’apparaît solide avec Stéphane Moris. Nous serons directement fixés sur notre potentiel. Nous essaierons de viser le plus haut possible, mais disons qu’avec une place en première moitié de classement, je pourrai parler d’une saison réussie. »

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply