Incroyable « remontada » de Falco contre Gembo

Samedi soir, Tom Van den Bosch coachait son premier match officiel à la tête de Gembo, dans la salle du collège Sint-Jans de Gand, contre Falco. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il est passé par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Le début s’est déroulé comme dans un rêve. Confrontée à un handicap de cinq points, son équipe a directement planté un 0-14 pour mener 5-14. L’écart n’a fait que croître, et au repos, sifflé sur le score de 28-44, Gembo possédait encore un matelas confortable. Les Anversois ont compté jusqu’à 24 points d’avance. Puis, leur jeu s’est dilué et l’écart a fondu comme neige au soleil. Point par point, Falco a refait son handicap, et a finalement forcé la… prolongation à 75-75. Dans celle-ci, Gembo s’est de nouveau retrouvé sur du velours en inscrivant les deux premiers paniers. Mais, une fois encore, à force de courage et d’abnégation, Falco est revenu, a égalisé à 79-79, a pris trois points d’avance à 82-79 sur un tir à 6m75 de Thomas Foucart et a fini par l’emporter 88-86.

« Je crois que l’on est tombé à court de carburant », affirme Tom Van den Bosch. « Nous avons dépensé beaucoup d’énergie dans les trois premiers quart-temps, et en fin de match, il nous en manquait. Nous sommes encore très tôt dans la préparation, et comme vous le savez, Anvers a été durement touchée par le coronavirus. La pratique sportive a été interdite durant le mois d’août. Nous n’avons donc encore qu’une semaine d’entraînement dans les jambes. Je dois reconnaître aussi que le coach adverse a procédé à un ajustement tactique judicieux, en passant en zone. Celle-ci nous a beaucoup ennuyé, d’autant que c’est l’un des aspects du jeu que nous n’avons pas encore eu l’occasion de travailler. Nous avons éprouvé des difficultés à trouver de bonnes positions de tir, et lorsque nous les trouvions, nous avons loupé notre envoi. Nous avons aussi concédé beaucoup trop de pertes de balles : 29 au total. 11 en première mi-temps, passe encore, mais 18 en deuxième mi-temps, c’est trop.

Falco, de son côté, a montré du caractère et une belle mentalité. Année après année, l’équipe reste très jeune, avec quelques anciens pour les entourer. Le club mise sur la formation. Et parmi les anciens, Thomas Foucart a encore démontré toute son utilité. Par ses tirs à trois points, sa défense, ses lancers-francs précis et, plus encore, par l’influence qu’il exerce sur ses jeunes partenaires. En principe, il devait arrêter en fin de saison dernière mais il a accepté de rempiler pour une saison supplémentaire. Cette saison-ci sera donc sa dernière. En principe.

Falco se félicite aussi de l’arrivée de Thibaut Platteeuw, en provenance de Gistel-Ostende. Il remplace Thomas Van Hille (parti au LDP Donza) à la distribution et a été l’auteur de plusieurs interceptions décisives.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply