Sans Van den Eynde et Van Oosterwyck, Guco Lier n’a pas pesé

Le groupe J de la Coupe de Belgique rassemble trois équipes de la province d’Anvers : Kangoeroes, Lier et Kontich, en plus de Louvain et Comblain. Un premier derby provincial avait lieu dimanche après-midi au Winketkaai de Malines, entre l’équipe B des Kangoeroes et le Guco Lier. Les visiteurs évoluent une division plus haut et étaient donc, au départ, favoris. Mais sur le terrain, le scénario fut très différent. Le Guco a bu la tasse : 82-68. Il faut dire que les Lierrois étaient très déforcés. Niels Van den Eynde et Vic Van Oosterwyck, les deux pépites du centre de formation, étaient en civil dans la tribune. Ils n’étaient pourtant pas blessés. « En fait, ils n’avaient pas l’autorisation de jouer parce qu’ils bénéficient d’une double affiliation (NDLR : lepremieravecAntwerpGiants, lesecondaveclesKangoeroes) », explique le coach Steve Ibens. « C’est le nouveau règlement de la Coupe de Belgique. J’étais aussi privé de Joppe Mennes, autant dire mes trois meilleurs joueurs. Je ne sais pas s’il faut s’inquiéter pour le championnat après cette contre-performance. On pourra juger l’équipe lorsqu’elle sera au complet. »

Il y avait quand même un Van den Eynde et un Van Oosterwyck sur le terrain. Matthijs Van den Eynde, le cousin de Niels (et le frère de Bastiaan, un ex-Lierrois qui évolue aux Antwerp Giants) est monté au jeu au poste d’arrière et a réussi quelques belles interceptions. Cas Van Oosterwyck, le peit frère de Vic, était quant à lui titularisé au poste de distributeur.

Pour ces deux-là, le basket est dans la famille.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply