Les mouvements dans les clubs bruxellois

Le basket bruxellois est représenté à tous les échelons des divisions nationales.

Si le Phoenix Brussels a finalement assuré sa pérennité au sein de l’EuroMillions Basketball League, le Royal IV représente la capitale en TDM1. Le Phoenix Brussels affrontera d’ailleurs le pensionnaire du Palais du Midi pour son premier match de préparation.

Le Royal IV enregistre le retour de Raphaël Morini, qui était parti tenter sa chance aux Kangoeroes de Malines la saison dernière. S’il était l’un des joueurs dominant de l’équipe de TDM2 au Winketkaai, il a très peu joué avec l’équipe d’EMBL alors qu’il fondait beaucoup d’espoirs. Le Royal IV accueillera aussi Jonathan Kabangu, qui était le capitaine de l’UB Woluwe mais avait quitté le club après une altercation avec Sacha De Vreught à l’entraînement. Il retrouvera au Palais du Midi un entraîneur qu’il connait bien, Nicolas Joostens. Anael Ahanda (RPC Anderlecht) est une autre arrivée. Rayon départs, Laurent Falmagne (qui avait, lui, quitté le Royal IV en cours de saison) espère rebondir au Bavi Vilvoorde, tandis que Ritchie Mudende évoluera à Basket Willebroek (TDM2).

Le Royal IV aura même deux équipes à l’échelon national, puisque son équipe B a été promue de R1. Elle sera renforcée par Raymond Dagher, qui descend de l’équipe A. Thomas Madoki (RPC Anderlecht) débarque également.

Le RPC Anderlecht a connu beaucoup de mouvements. Le club de la salle Simonet accueille Fred Marbaix (Vilvoorde), Alex Vercoutere (Nivelles), David Georges (Willebroek, Jean-Philippe Emponza (Castors Braine R2) et Karrissau Masangu (VBL).

Du côté de l’UB Woluwe, Maxime Vlaeminck (qui avait arrêté en cours de saison pour raisons professionnelles) s’en va à Waterloo (R1).

Les trois équipes bruxelloises de TDM2 évolueront en série B, en compagnie des équipes brabançonnes, qu’elles soient wallonne (Nivelles) ou flamandes (Vilvoorde, Leuven et Aarschot).

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply