Philip Wintein remercié par le Bavi Vilvoorde

Arrivé en fin de saison dernière, Philip Wintein avait réussi à maintenir in extremis le New Bavi Vilvoorde en TDM2. Seulement voilà : avec une équipe renouvelée et rajeunie, la sauce a du mal à prendre cette saison, au point que les Brabançons n’ont toujours engrangé qu’une seule victoire, à domicile contre les néo-promus (encore davantage rajeunis qu’eux) du SFX Saint-Michel Verviers. Le coach ostendais a fait les frais de ce départ raté : il a été remercié la semaine dernière.

« Se séparer d’un entraîneur n’est jamais une décision facile à prendre », admet le président Jan Eyndels. « Mais j’avais l’impression que le ressort était cassé, que le message ne passait plus avec certains joueurs. »

Pour remplacer l’ancien joueur du « Sunair », le New Bavi a fait le pari de la jeunesse en confiant les rênes de l’équipe au jeune coach Xavier Hoornaert, 30 à peine. Précédemment, il a été assistant et coach des U21 du Royal Brussels, et a aussi travaillé avec les équipes nationales de jeunes. « C’est un choix délibéré », poursuit Jan Eyndels. « Xavier Hoornaert a déjà démontré par le passé qu’il savait s’y prendre avec les jeunes et que son message passait bien auprès d’eux. Or, nous avons beaucoup de jeunes au New Bavi. Je dirais même plus : le New Bavi, c’est la jeunesse. »

Pour l’instant, ce choix n’a pas encore porté ses fruits : dimanche, pour la première de Xavier Hoornaert, Vilvoorde s’est de nouveau incliné à domicile face au Falco Gand. C’était déjà 39-53 à la mi-temps, et si les Brabançons sont revenus à cinq points dans le dernier quart-temps, ils ont finalement échoué à 85-96. « Le passage de témoin ne s’est produit que jeudi », relativise le président.  « Xavier Hoornaert n’a encore dispensé qu’un seul entraînement, il ne pouvait pas tout changer dans un laps de temps aussi court. Les joueurs se sont battus, c’est déjà cela. »

« La mentalité affichée était bonne », confirme Xavier Hoornaert. « Après, c’est évidemment compliqué de gagner un match lorsqu’on encaisse 96 points. L’aspect défensif reste à travailler, c’est clair. On a aussi laissé échapper trop de rebonds. Je suis plus jeune que certains de mes joueurs, comme Adam Hall et Fred Marbaix ? Aussi longtemps que mon message passe, et je pense que c’est le cas, ce n’est pas un problème. »

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply