Pepinster monte quand même et Belleflamme est repêché en TDM2

L’après-championnat a été mouvementé, surtout du côté de Liège. Le RBC Pepinster, qui avait échoué en finale des play-offs de R1 face à ses voisins du SFX Verviers, est quand même autorisé à monter en TDM2, tandis que Belleflamme, qui devait être rétrogradé suite à sa défaite au New Bavi Vilvoorde, est finalement repêché et peut se maintenir dans la troisième série nationale.

En cause : la fusion de deux clubs courtraisiens, dont l’un s’était maintenu en TDM2 et l’autre avait été champion de 1ste Landelijke. Les Kortrijk Spurs, nouvelle dénomination, joueront en TDM2 sous une seule et même bannière, et aucun autre club flamand n’était candidat à la montée. Du côté wallon, il fallait aussi tenir compte du retrait du CEP Fleurus en cours de saison dernière, et qui était donc rétrogradé d’office. Les candidats francophones à la montée de R1 ne se bousculaient pas, et on a donc proposé à Belleflamme d’être repêché. Le comité du club s’est réuni et a fini par accepter la proposition. Le groupe sera privé de Romain Peremans et de Johnson Matumuini, mais enregistre une arrivée intéressante, celle du Néerlandais Trussardi Ferreira. Bien qu’il n’a que six ans de basket derrière lui, il mesure 2 mètres et vient en Belgique pour apprendre le français.

Du côté de Pepinster, la nouvelle de la montée a été accueillie avec enthousiasme. Il y aura donc 8 clubs liégeois en TDM 2 l’an prochain.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply