Victoire facile de la Belgique contre la Slovaquie

Il manquait une victoire aux Belgian Lions pour s’assurer la troisième place du groupe et donc la qualification pour le deuxième tour des World Cup Qualifiers. C’est chose faite, et avec la manière : 102-59.

« Je suis fier d’être le capitaine de cette équipe, qui a affiché une telle mentalité », a déclaré Maxime De Zeeuw. « On s’est battu sur tous les ballons, du début à la fin, même lorsqu’on menait de 40 points.

La Slovaquie, c’est clair, n’était pas à niveau, mais les Belgian Lions se sont rendus la vie facile en prenant directement le match par le bon bout. Ils ont mené 11-0, le train était lancé et plus rien n’allait l’arrêter. L’écart n’a cessé de grandir : 25-7 après un quart-temps, 56-29 à la mi-temps, 83-41 après 30 minutes et un écart maximal de 46 points à 90-44. Le ballon circulait de façon fluide, et les tirs rentraient. 50% de réussite à trois points, par exemple : 14 sur 28. Les Belges dominaient aussi dans les autres secteurs : 41 rebonds à 23, dont 16 offensifs. 26 assists à 14. 16 interceptions.

Il n’empêche. Pour renforcer ses chances lors du deuxième tour, face à la Grèce, la Turquie et la Grande-Bretagne, une victoire supplémentaire serait la bienvenue.

« Je ne dis pas que nous allons gagner en Serbie », poursuit Maxime De Zeeuw. « Mais nous allons nous battre. Je l’ai vu dans le regard des autres joueurs, dans le vestiaire : il y avait de la satisfaction, certes, mais les regards étaient déjà tournés vers dimanche. En plus, tout le monde a joué, tout le monde a marqué, et personne n’a joué plus d’une vingtaine de minutes, ce qui a permis de préserver une certaine fraîcheur. »

Retin Obasohan, désormais le leader de cette formation, termine meilleur marqueur avec 18 points, et Emmanuel Lecomte a délivré pas moins de 11 assists.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply