Adam Hall remplace Raymond Dagher au RPC Anderlecht

Dimanche après-midi, le derby bruxellois entre le Royal IV B et le RPC Anderlecht était au programme de la deuxième journée de TDM2, Série A. Cela aurait dû être le retour de Raymond Dagher au Palais du Midi, là où il a défendu les couleurs de l’équipe A et de l’équipe B du Royal IV. Seulement voilà : le Libanais ne fait plus partie de l’effectif du RPC Anderlecht. Il a été remplacé par Adam Hall, qui a désormais 41 ans et a lui aussi joué au Royal IV dans le passé. C’est également le cas de Stéphane Moris, qui a joué son premier match de la saison. La saison dernière, il évoluait encore au Belfius Mons-Hainaut. « Je n’ai pas fermé définitivement la porte à un éventuel contrat professionnel, mais pour l’instant je suis ici et je me concentre sur le RPC Anderlecht », explique-t-il.

Au repos, le Royal IV semblait avoir pris un avantage conséquent : il menait 40-29. Mais, après 30 minutes, l’écart s’était réduit à quatre points (51-47), et même à deux points à 40 secondes de la fin (66-64, puis 68-66). Stéphane Moris a eu l’occasion de donner l’avantage au RPC, mais a loupé son essai à trois points. Faute directe. Le Royal IV fait un sur deux aux lancers francs (69-66), et Estime Vangu capte un rebond offensif crucial. Frédéric Marbaix a quand même l’occasion d’égaliser et de forcer la prolongation, mais lui aussi loupe son envoi à trois points. L’équipe locale l’emporte donc 69-66.

« Nous avons joué premier quart-temps d’enfer », commente le coach Loïc Vandervermeiren. « Nous avons porté notre avantage à +14, et nous étions toujours à +11 à la mi-temps. « Notre deuxième mi-temps fut plus compliquée. Leur défense de zone nous a ennuyé, je dois le reconnaître. Nous n’avons plus marqué que 29 points, contre 40 en première mi-temps. »

Le Royal IV démarre donc sa saison avec un 2 sur 2, après sa victoire initiale à Willebroek. Le RPC Anderlecht, lui, reste à 0 sur 2 après la lourde défaite 50-78 subie lors de la première journée contre Nivelles. Mais, ce soir-là, Moris et Hall n’étaient pas encore là. Avec eux, le RPC pourra présenter une équipe solide, et encore plus lorsqu’il aura récupéré ses absents et blessés (comme Jeremy Vanderkelen et Lionel Loris ce week-end. »

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply