Les Belgian Lions 3×3, brillants 4e à Tokyo

L’équipe belge de 3×3, composée de Nick Celis, Thibaut Vervoort, Thierry Mariën et Raphaël Bogaerts, a échoué au pied du podium à Tokyo. Ils terminent 4; ce qui est déjà exceptionnel en soi si l’on songe qu’ils avaient arraché le tout dernier ticket pour les J.O. en remportant le tournoi de Debrecen, en Hongrie. Avec 4 victoires et 3 défaites au Japon, ils se sont qualifiés directement pour les demi-finales sur un tir au buzzer de Thibaut Vervoort. Là, ils ont dû s’incliner face à la Lettonie (qu’ils avaient pourtant battue en phase de poule), puis ont encore courbé l’échine face à la Serbie dans le match pour la 3eplace.

Quoi qu’il en soit, ils ont mis le 3×3 sur la carte. Basketball Belgium, notre fédération nationale, a saisi la balle au bond et a envoyé un communiqué contenant tout ce qu’il faut savoir sur cette discipline, qui diffère en bien des points de vue du basket traditionnel. C’est très intéressant.

Equipes nationales vs. circuit professionnel
En gros, il y a 2 circuits dans le basket 3×3, comme dans le 5×5. D’une part, vous avez les compétitions pour les équipes nationales : les Jeux olympiques, la Coupe du monde FIBA 3×3, la Coupe d’Europe FIBA 3×3, etc. De l’autre côté, vous avez le circuit professionnel : le World Tour et tous les tournois sous-jacents.

Les compétitions pour les équipes nationales sont assez évidentes : la fédération sélectionne 4 joueurs ayant la nationalité de leur pays et ils représentent le pays en équipe sur un tournoi (un championnat européen, une coupe du monde…) Le « Pro Tour » est un peu plus complexe : à travers un grand réseau de tournois, vous pouvez vous hisser en équipe au plus haut niveau. Dans ce circuit, la nationalité que vous avez n’a pas d’importance, car vous représentez une ville de votre choix. Vous n’êtes même pas obligé de vivre dans cette ville si vous le souhaitez, et vous ne devez pas nécessairement avoir la nationalité du pays dans lequel cette ville est située.

Dans le circuit professionnel, vous avez différents niveaux. Le World Tour est le plus haut niveau. Des prix en argent y sont décernés. Vous ne pouvez participer au World Tour que si vous y avez droit grâce au classement par équipe FIBA 3×3, si vous êtes invité par l’organisateur ou si vous remportez l’un des tournois sous-jacents ( » Challengers « ). Pour participer à un Challenger, c’est à nouveau la même histoire : soit vous êtes autorisé à participer par le biais du classement, soit vous obtenez une wild card, soit vous vous qualifiez par le biais de l’un des tournois sous-jacents.

En d’autres termes, le circuit professionnel est construit sur de nombreux tournois de base. La tournée belge Crelan 3×3 Masters est l’une d’entre elles. Le prize money du FIBA 3×3 World Tour 2019 s’élevait à pas moins de 2 millions de dollars. Cette année, l’équipe gagnante de chaque tournoi du World Tour recevra 40 000 dollars. Lors des finales, ce montant sera porté à 60 000 dollars.

Ranking points
C’est de cela qu’il s’agit : les points de classement. En tant que joueur, vous gagnez des points de classement pour chaque tournoi auquel vous participez. Plus vous finissez haut dans le tournoi et plus le tournoi est important dans la structure de la FIBA, plus vous obtenez de points. Lors des grands tournois où les statistiques individuelles sont également conservées, le meilleur joueur d’une équipe obtient plus de points de classement que le joueur de la même équipe qui a le moins bien marqué. Les points de classement par joueur sont également transitoires : seuls vos 9 meilleurs résultats des 12 derniers mois comptent.

Et le classement par équipe (pour le circuit pro) et le classement par pays (pour les compétitions par équipes nationales) ? C’est simple : pour le classement de l’équipe, vous additionnez les points de classement des 3 membres les mieux classés de l’équipe. Pour le classement par pays, vous comptez les points de classement des 50 meilleurs joueurs du pays dans la catégorie respective.
Les catégories sont en 3×3 : Hommes open, Femmes open, Hommes U23, Femmes U23, Hommes U18, Femmes U18.

Le classement des pays a également revêtu une grande importance pour les Jeux olympiques de Tokyo. Le 1er novembre 2019, les quatre pays les mieux classés étaient assurés d’une place aux Jeux, tant chez les hommes que chez les femmes. Les autres pays se sont qualifiés en tant que pays hôtes ou par le biais de tournois de qualification.

Team Belgium ou Team Antwerp?
En Belgique, une seule équipe participe au FIBA 3×3 World Tour : Team Antwerp. Des années d’investissement dans le 3×3 ont abouti à une place parmi les 30 premières équipes du classement des équipes de FIBA 3X3 en 2020. Entretemps, ils ont grimpé à la 15e place et font vraiment partie des meilleurs mondiaux en 3×3.

Il va sans dire que le Team Antwerp est le principal fournisseur de joueurs pour les Lions 3×3. La FIBA impose également certaines exigences aux fédérations pour composer leur quatuor national : chaque joueur doit bien sûr être un ressortissant du pays, avoir un profil FIBA 3×3 reconnu et validé et pour certains tournois, avoir également un nombre minimum de points de classement.

Pour les Coupes du monde, les Jeux olympiques et les qualifications pour ces tournois, l’équipe doit en outre compter au moins deux des dix meilleurs joueurs de votre pays. Ajoutez à cela le fait que la chimie d’équipe dans le basket-ball 3×3 est extrêmement importante, et vous réalisez rapidement que beaucoup de courses au sein des équipes 3×3 n’ont pas beaucoup de sens.

Soutien de la Fédération aux Lions 3×3
Il est tout à fait exact que le mérite des Lions 3×3 réside entièrement dans les individus eux-mêmes. Ils ont, principalement sous l’égide de Team Antwerp, investi énormément dans le 3×3 ces dernières années. Ils ont participé à des tournois dans toute l’Europe et même au-delà, sacrifiant tout leur temps libre pour s’entraîner ensemble ou jouer des tournois, recherchant des sponsors et investissant même leur propre capital.

Mais aussi au sein de la fédération, de nombreuses initiatives pour soutenir l’équipe nationale ont été mises en place. Avant même que l’on parle de participation aux Jeux olympiques.

Grâce au soutien de la fédération, les Lions du 3×3 ont pu participer à plusieurs tournois du World Tour. En 2019, avec une injection financière de Basketbal Vlaanderen pour la participation à des tournois tels que ceux de Yichang (Chine) et d’Edmonton (Canada), le rêve olympique a encore été alimenté.

De même, lors de la préparation des tournois de qualification olympique à Graz et Debrecen, l’équipe a pu compter sur le soutien nécessaire là où elle le souhaitait. De l’autorisation de s’entraîner ensemble et de jouer des tournois malgré les mesures de couronnement, à la fourniture d’autotests et de soutien financier pour participer à divers tournois.

Depuis juillet 2021, 5 joueurs des Lions 3×3 bénéficient d’un contrat de sport de haut niveau par le biais de Sport Vlaanderen afin qu’ils puissent se préparer de manière optimale pour les Jeux Olympiques et les prochains grands rendez-vous.

What’s next?
Sous le nom de « Team Antwerp », Nick Celis et ses coéquipiers participeront à plusieurs tournois du World Tour à la fin du mois d’août. Ils ont déjà programmé des tournois à Lausanne (20 et 21 août) et à Debrecen (28 et 29 août).

La première grande date pour les Lions belges 3×3 (et les Chats 3×3) arrive peu après les Jeux olympiques. Du 10 au 12 septembre, nos équipes nationales seront en action lors de la FIBA 3×3 Europe Cup à Paris, le championnat européen en d’autres termes. Nos hommes et nos femmes veulent aussi y jouer un rôle important.

Après cela, elle se projette bien sûr en juin 2022. Ensuite, les Championnats du monde 3×3 se dérouleront au Groenplaats d’Anvers et nos Cats et Lions 3×3 seront logiquement présents en tant que nation hôte.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply