Malgré cinq absents, Ostende s’impose à Anvers

C’était, vendredi, le premier des quatre affrontements consécutifs entre Anvers et Ostende en l’espace de deux semaines : deux en Coupe de Belgique, deux en EuroMillions Basketball League. Cette fois, c’était un match comptant pour le premier tour du championnat.

Si Ostende récupérait Pierre-Antoine Gillet, Haris Bratanovic et Servaas Buysschaert, il était privé de cinq autres joueurs, tous blessés : Olivier Troisfontaines, Mario Nakic, Amar Sylla, Simon Buysse et le nouveau venu Michael Gilmore. « En fait, Keye van der Vuurst était aussi blessé, même s’il a joué », soupire le coach Dario Gjergja. « Cela a compliqué notre tâche ce soir, mais aussi lors des entraînements, où l’on n’était jamais assez nombreux ».

Cela n’a pas empêché les Côtiers de prendre… 20 points d’avance en début de deuxième quart-temps (36-56). C’est alors que les Giants sont enfin sortis de leur torpeur, alors que les visiteurs pensaient sans doute la cause entendue. L’équipe locale est revenue et est même passée devant à 65-60, soit un score intermédiaire de… 29-4 (dont un 17-0). Mais cette folle remontée a coûté de l’énergie, et les Côtiers ont repris leurs esprits. C’est Jean-Marc Mwema, un ancien de la Lotto Arena, qui a asséné le coup de grâce par deux tirs à trois points d’affilée.

A 74-76, le nouveau Giant Sterling Gibbs a également tenté un tir à trois points pour essayer de donner la victoire à son équipe à 13 secondes de la fin, mais l’a raté.

Le petit distributeur américain a débuté timidement avec sa nouvelle équipe. Il n’a pas entamé le match, et à la mi-temps, il n’avait encore inscrit que deux points (et deux rebonds, mais aucun assist). Il est ensuite monté en puissance et a terminé le match avec 13 points (et 3 rebonds, mais toujours aucun assist).

« Globalement, je suis satisfait de sa prestation », affirme le coach Christophe Beghin. « Il ne faut pas oublier qu’il n’a plus joué depuis le mois de mars. «

Ce que Gibbs confirme : « Pendant cette longue période, je me suis bien entraîné, mais cela ne remplacera jamais la compétition. Je ne suis donc pas encore tout à fait dans le rythme. Mon frère Ashton, qui a joué pour les Kangoeroes, m’a donné quelques tuyaux sur le championnat de Belgique. Je sais que j’ai affronté l’équipe-phare ce soir. Autant commencer par le plus difficile. »

Mais Christophe Beghin préférait s’étendre sur la prestation globale de son équipe. « Je suis très déçu parce qu’on n’a joué que 20 minutes. Or, on sait que pour battre Ostende, il faut jouer à fond pendant 40 minutes. C’est surtout sur le plan défensif que les efforts ont été plus soutenus après la pause : les Côtiers ont inscrit 50 points en première mi-temps, et seulement 28 points en deuxième mi-temps. »

Prochain rendez-vous entre les deux équipes : samedi prochain, 16 janvier, toujours pour le premier tour du championnat. Puis, les 22 et 24 janvier en quart de finale de la Coupe de Belgique. On peut parler d’une finale avant la lettre.

Daniel Devos

📸 : G.MAX Professional Pictures Agency

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply