Le Phoenix Brussels au Palais 12 jusqu’en mars

C’est finalement au Palais 12, et pas à Neder-over-Heembeek, que le Phoenix Brussels a accueilli les Kangoeroes de Malines ce mercredi, en huitième de finale de la Coupe de Belgique. Il en sera ainsi jusqu’en mars.

« Comme aucune activité n’était prévue au Palais 12 pendant les trois prochains mois, la salle est devenue libre. Avec la Ville de Bruxelles, nous nous sommes arrangés pour pouvoir en bénéficier », explique le président André Dekandelaer.

C’est peut-être une bonne chose dans les conditions sanitaires que nous connaissons : l’espace étant beaucoup plus vaste qu’à NOH, la distanciation sociale est plus facile à appliquer et l’aération est meilleure. Mais le cadre était quand même bizarre : un parquet installé dans un immense hall couvert, sans tribune, avec juste quelques chaises disposées autour du terrain. Le déménagement s’est d’ailleurs un peu fait dans la précipitation, et le coup d’envoi du match a été retardé de dix minutes, car le chrono des 24 secondes fixé sur l’un des panneaux ne fonctionnait pas

Cela n’a pas perturbé le Brussels qui, à la mi-temps, s’était forgé un bel avantage de 13 points (49-36). Grâce, surtout, à une belle réussite à trois points (10 sur 21) et à un excellent Pavle Djurisic (14 points à la pause). Mais la reprise fut d’un autre tonneau : les Kangoeroes placèrent d’emblée un 0-9, et l’avance locale fondit comme neige au soleil. Au terme du troisième quart-temps, c’était même l’égalité au marquoir : 64-64.

Heureusement pour les locaux, ceux-ci ont retrouvé leurs esprits en fin de match, pour mener 86-79 à une minute de la fin. Hélas, ils ont très mal géré la dernière minute, car les Kangoeroes sont repassés en tête à 86-87. William Robeyns, d’un tir à trois points à trois secondes de la fin, a finalement donné la victoire au Brussels : 89-87. Mais, deux points d’avance, cela risque d’être un peu court pour effectuer le déplacement au Winketkaai, le 6 janvier.

Darius Washington termine comme meilleur marqueur des Bruxellois, avec 21 points et 3 assists, devant B.J. Raymond (16 points, 4 rebonds et 2 assists) et Pavle Djurisic (16 points et 2 rebonds). Du côté des Kangoeroes, Terry Deroover s’est montré le plus productif avec 20 points et 4 assists, devant Trevor Thompson (18 points et 3 rebonds). Les deux anciens du Brussels se sont aussi illustrés : Domien Loubry a inscrit 15 points et délivré 7 assists, tandis que Jonas Foerts a inscrit 12 points (dont 3×3) et capté 3 rebonds. A noter que Niels Foerts, malade, n’a pas été aligné côté bruxellois et a donc loupé les retrouvailles avec son frère Jonas, passé dans le camp d’en face durant l’été.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply