L’Eurocup tourne à la correction pour les Giants

Les Antwerp Giants avaient été un peu vexés, lorsque le championnat avait été arrêté en mars : ils n’occupaient, à ce moment-là, que la troisième place du classement, ce qui ne leur donnait pas accès à la FIBA Champions League, compétition à laquelle ils avaient pris l’habitude de participer et où ils avaient même brillé en 2019, en atteignant le Final Four organisé au Sportpaleis.

Voulant à tout prix participer à une compétition européenne de grande envergure, et pas à la « petite » FIBA Europe Cup, ils frappèrent à la porte de l’Euroleague, qui leur offrit une place en Eurocup. Et même directement dans les poules, en tant que vainqueurs de la Coupe de Belgique. Un coup dans le mille, donc : ils allaient pouvoir se lancer dans un défi sportif sans précédent et offrir des affiches somptueuses à leurs supporters…

Seulement voilà : le coronavirus est encore passé par là. Si le premier match à domicile, contre Andorre, avait encore pu se disputer devant un public restreint, les suivants (contre Bologne et Krasnodar) ont dû se disputer à huis clos. Et ce sera sans doute encore le cas pour ceux à venir (contre Monaco et Lietkabelis).

Sur le plan sportif aussi, cela va de mal en pis. Si, lors des deux premiers matches (à Krasnodar et contre Andorre), les Giants avaient pu rivaliser dans les trois premiers quart-temps avant de sombrer dans les dix dernières minutes (on avait mis cela sur un manque de rythme lié au fait que le championnat de Belgique n’avait pas encore repris), les défaites très nettes s’enchaînent depuis lors.

Le pire a été atteint mercredi, pour le premier match de la phase retour, face aux Russes du Lokomotiv Kuban Krasnodar. Les Anversois ont véritablement bu la tasse dès la mise à l’eau. C’était déjà… 39-71 à la mi-temps. Et si, dans le dernier quart-temps, ils ont pu atténuer la sévérité de la marque, le score final de 94-114 conserve quand même l’allure d’une débâcle.

Le niveau de l’Eurocup est manifestement trop élevé pour une bonne équipe belge (mais pas la meilleure) encore en pleine phase de préparation. Les Antwerp Giants en sont à six défaites en autant de rencontres, et seuls les Lituaniens de Lietkabelis (où ils se sont inclinés 78-70 et qu’ils accueilleront à la Lotto Arena lors du dernier match) semblent plus ou moins à leur portée…

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply