La réintégration de Ninane provoque une scission linguistique

Il y a 15 jours, un projet de répartition des clubs de TDM2 avait été proposé : deux séries de 13 équipes, étant donné que Ninane n’avait pas sa licence à ce moment-là et que l’US Lambusart a décidé de ne pas poursuivre l’aventure à l’échelon national. L’une des séries regroupait les clubs liégeois, namurois, limbourgeois et anversois, l’autre série regroupant les clubs bruxellois, brabançons (flamands et wallons), flandriens (occidentaux et orientaux) plus Neufchâteau (Luxembourg). Entretemps, Ninane a reçu sa licence en appel et Neufchâteau a émis le souhait de changer de série, pour s’éviter de trop nombreux déplacements en Flandre Occidentale et Orientale.

Les clubs n’ont malheureusement pas pu se mettre d’accord sur une refonte des séries et on n’a rien trouvé de mieux de que placer tous les clubs néerlandophones d’un côté et tous les clubs francophones de l’autre. Les clubs ont reçu un mail inattendu de Jean-Pierre Delchef : « Après avoir essuyé des refus de Basket Vlaanderen, le conseil d’administration de Basketball Belgium a décidé de composer les séries TDM2 comme suit : une série comptant tous les clubs de l’AWBB, une série comptant tous les clubs de Basket Vlaanderen. Cette option n’est valable que la saison 2020-2021 et ne constitue en aucun cas une prise de position définitive pour l’avenir. »

Espérons que ce ne sera que pour une saison, car sinon, le troisième échelon national n’aurait plus rien de national : ce serait une super-série de 1ste Landelijke et une super-série de Régionale 1.

N’y a-t-il vraiment pas moyen de faire marche arrière et de reprendre les séries initiales ?

Soit en maintenant Neufchâteau dans la série bruxello-flandrienne, en lui promettant de pouvoir choisir sa série en priorité pour la saison 2021-2022 ?

Soit en transférant un club anversois dans la série bruxello-flandrienne ? Kangoeroes, par exemple, perdrait certes le derby contre Antwerp Giants, mais récupérerait des derbies contre Leuven et Vilvoorde.

La situation actuelle est à la fois lamentable et triste !

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply