Guco Lier vise les play-offs pour sa première année en TDM1

Néo-promu cette saison, en tant que champion de TDM2, le Guco Lier réalise une première campagne plus qu’honorable en TDM1, avec six victoires en onze matches. Les joueurs se connaissent puisque l’équipe a peu changé depuis la saison dernière, le collectif est donc en place. Et les deux jeunes pépites formées dans le sérail ont encore pris du galon, puisque Niels Van den Eynde s’entraîne désormais avec les Antwerp Giants et Vic Van Oosterwyck avec les Kangoeroes de Malines.

« Je m’entraîne avec les Giants autant de fois que possible, chaque fois que je n’ai pas entraînement avec le Guco Lier », précise Niels. « Cela ne peut pas faire de tort, de s’entraîner à un rythme plus élevé et de se mesurer à des joueurs d’un niveau supérieur, même si je ne figure pas (encore) sur la feuille de match des Anversois le week-end. Le collectif intervient pour une large part dans les succès du Guco Lier en TDM1. Seuls les intérieurs Pieter De Cock et Brecht Iliaens sont nouveaux. »

« Pour ma part, je m’entraîne deux fois par semaine avec les Kangoeroes », explique de son côté Vic. « Personnellement, je figure bel et bien sur la feuille de match le week-end, mais je n’ai pas encore eu la chance de monter au jeu. J’espère que je deviendrai, un jour, un vrai joueur d’EuroMillions Basketball League. C’est un rêve. Ces six victoires en onze matches nous placent, pour l’instant, en ordre utile pour participer aux play-offs. C’est notre objectif. »

« Je suis évidemment satisfait de ce début de saison », admet le coach Steve Ibens. « Au Royal IV, nous avons mené pendant 35 minutes, mais nous avons eu chaud en fin de match lorsque les Bruxellois sont revenus à 75-75. Les Bruxellois ont joué leur va-tout, c’était tout ou rien pour eux. C’était parfois du streetbasket, mais nous avons prouvé qu’il est possible de gagner d’une autre façon également. »

Samedi soir, Niels Van den Eynde a orchestré la manœuvre avec 19 points et 8 assists, en démontrant qu’il est l’un des meilleurs distributeurs de la série. Sam De Wit a inscrit 14 points et capté 5 rebonds, tandis que les frères Simon et Mathias Van den Bogaert ont respectivement inscrit 14 et 13 points.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply