Mons-Hainaut a terminé son recrutement

Pièce par pièce, le Belfius Mons-Hainaut a constitué son puzzle en vue de la saison prochaine. Le recrutement est aujourd’hui terminé. Le pivot américain Lennard Freeman (23 ans, 2m03), qui a joué en D2 turque la saison dernière (et plus précisément à Bursa, avec une moyenne de 16 points et 10,7 rebonds par match) et qui a été formé au collège de North Carolina State, est le dernier joueur engagé.

Le nouveau coach bosnien Vedran Bosnic a confié la distribution à Filip Adamovic, qu’il dirige en équipe nationale bosnienne et qu’il connaît donc forcément bien. Les autres recrues sont les Américains Arik Smith et Auston Barnes, ainsi que le Belge Anthony Lambot, qui a bien progressé après avoir été formé à Charleroi et gagné ses galons de titulaire durant deux saisons à Louvain, qui lui ont même permis d’être élu MVP du premier All Star Game, en 2017, qui ne réunissait que des joueurs belges.

L’arrivée d’Anthony Lambot sera bien nécessaire, car avec les départs d’Idris Lasisi et de Mathieu Houdart, plus l’arrêt de carrière de Xavier-Robert François survenu en cours de saison dernière, l’effectif belge de Mons est loin d’être pléthorique. Et ce, malgré la prolongation de contrat de Sander Van Caeneghem et les progrès réalisés par Zaccharie Mortant.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply