Crelan, nouveau sponsor des équipes nationales

La banque coopérative Crelan, déjà sponsor d’Alost – et qui le restera malgré la saison chaotique de l’Okapi – va également sponsoriser les équipes nationales belges. C’est donc au siège de Crelan, près du Westland Shopping Center à Anderlecht, que les Belgian Cats ont tenu leur conférence de presse d’avant Euro 2019. Une conférence de presse à laquelle assistaient Dario Gjergja et Jacques Stas. C’est que Crelan ne se contentera pas de sponsoriser l’équipe féminine, mais soutiendra également les équipes masculines, en ce compris les équipes de jeunes.

A ce propos: les équipes masculines U18, U20 et Seniors participeront à un stage en Serbie, à la fin juin, et iront soutenir les Belgian Cats durant les trois matches de qualification à Zrenjanin. Heureuse initiative s’il en est…

À propos des Belgian Cats: une bonne et une mauvaise nouvelle.

La mauvaise: Celeste Trahan-Davis ne sera pas naturalisée à temps pour l’Euro 2019. La faute au gouvernement démissionaire. Le dossier de la joueuse brainoise est bouclé, tout est en ordre mais il n’y a personne au parlement pour apposer le cachet… Regrettable. Celeste participera néanmoins au stage de préparation, afin de faciliter son intégration dans l’optique de l’avenir. Et, pourquoi pas, du tournoi pré-olympique pour les Jeux de Tokyo. Il faudra, pour cela, terminer parmi les six premiers à Belgrade.

La bonne: Ann Wauters, qui a vécu une saison blanche au niveau des clubs, se sent prête à reprendre du service! “J’ai vécu, durant toute cette saison, un véritable ascenseur émotionnel”, avoue-t-elle. “J’ai connu des hauts et des bas, mais ma blessure évolue bien et je pourrai déjà participer à une partie de l’entraînement des Belgian Cats, qui entament leur préparation ce vendredi.” De là à voir Ann Wauters continuer en club la saison prochaine, il y a un pas… qu’elle ne semble cependant pas prête à franchir. Son objectif ultime, c’est Tokyo 2020. De quoi, alors, boucler une carrière particulièrement bien remplie.

Enfin, le cas problématique de Hind ben Abdelkader n’est pas encore résolu. Cette joueuse talentueuse a, jusqu’ici, privilégié sa carrière personnelle. Elle figure dans la pré-sélection des 18, mais est partie en WNBA, au Chicago Sky. Si elle est retenue dans le roster des 12, elle restera aux Etats-Unis, car elle ne dispose pas d’un passe-droit qui lui permettrait de s’absenter temporairement, à l’image d’Emma Meesseman. En cas contraire, elle pourrait prêter main forte aux Belgian Cats pour l’Euro 2019.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply