Thibaut Petit et Montpellier s’inclinent en finale

Les feux semblaient au vert pour Lattes-Montpellier, entraînés cette saison par le Waremmien Thibaut Petit : les Françaises avaient remporté la finale aller de l’Eurocup 71-75 à Orenburg et avaient l’avantage de disputer le retour à domicile. La déception était d’autant plus grande, car elles se sont inclinées 57-75 (27-35 au repos) en finale retour de l’EuroCup face à Orenburg qui a ainsi effacé sa défaite (71-75) de l’aller. Les Russes, qui étaient dans la poule du Mithra Castors Braine en Euroleague, remportent donc le trophée. Elles succèdent à Galatasaray. C’est le septième succès d’un club russe dans cette compétition.

Lors de la finale retour, les Françaises ont mené 15-8 en début de match, mais Orenburg avait déjà repris l’avantage à la 10e (16-18). Orenburg allait creuser l’écart au marquoir (23-29 et 27-35 au repos) pour prendre quinze points d’avance (42-57) dans le troisième quart et finalement s’imposer 57-75. Un score sévère qui n’enlève rien au parcours de l’équipe dans cette compétition européenne. Thibaut Petit devient tout doucement une sommité dans le basket européen. Rappelons que c’est lui qui a été à la base de la domination de Castors Braine, puisqu’il a remporté les deux premiers trophées du club (coupe et championnat) avant de partir tenter sa chance chez les hommes (Pepinster).

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply