Senne Geukens était le Prince du Carnaval

C’était le match du carnaval, samedi à Alost. Le spectacle était davantage dans les gradins que sur le parquet, car de match, il fut rarement question, tant la différence de niveau entre l’Okapi et le VOO Liège Basket. Tout avait pourtant bien commencé pour les Liégeois, qui ont mené 2-12 (grâce à un 0-10), puis 4-14. Les Alostois n’étaient pas encore totalement rentrés dans leur match. Mais, une fois qu’ils eurent trouvé le rythme et la distance, c’est une tornade qui s’est abattue sur les visiteurs. De 4-14, le score est passé à 23-14. Soit un partiel de 19-0. Le match était déjà joué.

A ce petit jeu, le capitaine Senne Geukens a joué un rôle prépondérant. Il a terminé le match avec 19 points et 5 rebonds à son actif, don un 5 sur 5 à trois points. « C’est sans doute l’expérience », pense le coach Jean-Marc Jaumin. « Pour les jeunes joueurs, et aussi les joueurs américains qui découvrent cela, cette ambiance de carnaval est impressionnante. Pendant qu’ils s’échauffent, ils voient les spectateurs déguisés et la folie qui se dégage des tribunes. Ils se demandent où ils sont tombés. »

A bientôt 36 ans (qu’il fêtera le 27 juin), Senna Geukens détient la forme de sa vie. En décembre c’est déjà lui qui avait remporté le « Skill Challenge » (un concours où il faut combiner des dribbles, des passes, des lay-ups et conclure par un tir à trois tirs) du All Star Game.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply