Ostende et le Brussels ont failli passer à la trappe

Lorsqu’on a gagné le match aller en déplacement, on a tendance à penser que le match retour à domicile ne sera qu’une formalité et on ne l’aborde pas nécessairement avec toute la concentration nécessaire, alors que l’adversaire n’a plus rien à perdre. Fâcheuse erreur, qui a failli coûter cher au Filou Ostende et au Basic-Fit Brussels.

En principe, il ne pouvait plus rien arriver aux Ostendais et aux Bruxellois, après leur victoire 87-90 au Crelan Okapi Aalstar et 80-93 à Hubo Limburg United. Et pourtant…

A la côte, dimanche, Alost s’est retrouvé plusieurs fois en position de qualifié virtuel : il a mené 33-39, 64-71 et même 81-86 avec moins d’une minute à jouer. Djurisic a finalement forcé la prolongation à 83-86.

Dans celle-ci, Alost a encore mené 91-97 avec 1 min 12 au chrono, mais T.J. Williams et Dusan Djordjevic ont ramené Ostende à 96-97 et arraché la qualification… malgré la victoire alostoise. Le coup est passé tout près pour l’Okapi. Les arrivées de Kendall Smith et Cade Davis ont visiblement fait du bien à la phalange de Flandre Orientale.

Le Brussels a cru vivre une après-midi tranquille à Neder-over-Heembeek, et ne se préoccupait pas trop lorsqu’il menait 42-38 à la pause, malgré des Limbourgeois accrocheurs. Mais, à 68-81 dan le quatrième quart-temps, c’était l’égalité parfaite sur l’ensemble des deux matches. Les hommes de Serge Crevecoeur s’en sortent finalement bien en ne s’inclinant « que » 81-90.

Les demi-finales opposeront Charleroi à Ostende d’une part, et le Brussels au vainqueur d’Anvers-Louvain d’autre part. Un match qui aura lieu jeudi. Là aussi, ce ne devait être en principe qu’une formalité pour les Anversois. Sauf que ceux-ci se sont inclinés de dix points au SportOase de Louvain, vendredi…

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply