Braine qualifié, Malines éliminé après prolongation

Victorieux de 13 points en Israël, le Mithra Castors Braine était sur du velours au moment d’aborder le match retour face à Ramla, dans une salle André Renauld toujours vide de spectateurs. Et les joueuses de Fred Dusart se sont très vite mises à l’abri. Du moins, le croyait-on. Le premier quart-temps a été mené tambour battant, et remporté 32-18, grâce notamment à une Aislinn König particulièrement adroite. Mais les Israéliennes ne sont pas restées sans réaction, et à la mi-temps, elles étaient revenues à 44-41. Braine, heureusement, a recommencé la deuxième mi-temps par un 9-0. Rien de fâcheux ne pouvait lui arriver. Les Brabançonnes ont entamé le troisième quart-temps pied au plancher, et l’ont remporté 29-17, avant de perdre le quatrième 13-21. Résultat final : 86-79, avec 20 points de Maxuella Lisowa qui avait déjà été très inspirée en Israël, 19 points, 7 rebonds et 7 assists d’Elise Ramette, 18 points (dont 6 sur 11 à trois points) et 5 assists d’Aislinn König, et 14 points et 11 rebonds de Valeriya Berezhyska. Du côté de Ramla, une joueuse a sorti une prestation ‘canon’ : l’Américaine Emma Cannon, la bien-nommée, qui a rentré une feuille de stats de 35 points et 11 rebonds, excusez du peu.

Pour Kangoeroes Basket Mechelen, malheureusement, l’aventure européenne s’est arrêtée en Pologne. Au match aller, les Malinoises avaient disputé trois premiers quart-temps superbes, au point de compter un avantage maximum de 27 points à 58-31. Mais, avec la fatigue et le réveil de leurs adversaires, elles avaient progressivement cédé sous la pression adverse et ne s’étaient finalement imposées que 83-70. On se doutait que cet avantage de 13 points risquait de se révéler insuffisant lors du match retour, et c’est effectivement ce qu’il s’est passé. Mais elles ont vendu chèrement leur peau. Après 40 minutes, c’était l’égalité parfaite sur l’ensemble des deux matches : 49-49. Elles ont, hélas, perdu la prolongation 11-4. Elles ont surtout croulé sous les assauts de l’Américaine Feyonda Fitzgerald, qui a inscrit 29 points dans un match pourtant très défensif. Dominées au rebond (54-47), les Malinoises ont cherché leur salut dans les tirs à distance : elles ont tenté 34 fois leur chance d’au-delà des 6m75, mais n’ont réussi que 10 de leurs tentatives.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply