Siebe Ledegen concilie la tête et les jambes

La formule de la BNXT League est compliquée, et dans le grand public, beaucoup de personnes sont un peu perplexes. On a aussi constaté de grandes différences de niveau, surtout dans l’Elite Silver, une sorte de division 1B qui a opposé les clubs de bas de classement de Belgique et des Pays-Bas. Mais la formule a aussi présenté des avantages. Dont celui d’offrir une chance à des jeunes qui, lors de la première phase, n’avaient guère eu voix au chapitre. A l’image de Siebe Ledegen, le jeune ailier de l’Okapi Alost, qui a encore joué 21 minutes vendredi contre l’Apollo Amsterdam (6 points, 5 rebonds et 6 assists). « Pour moi, l’Elite Silver a été une bénédiction », confirme-t-il. « Mais, davantage que la formule de compétition ou le changement de coach, c’est le fait que plusieurs joueurs professionnels ne sont plus opérationnels qui a permis aux jeunes de démontrer leurs qualités. Je travaille dur pour mériter cette chance qui m’est offerte. »

Parallèlement, il poursuit également des études d’ingénieur civil. Siebe Ledegen, c’est un peu la tête et les jambes. « Pour l’instant, je parviens à concilier le sport de haut niveau et les études. Pour combien de temps ? On verra bien. Il me reste un an de contrat, donc en principe je serai toujours à Alost la saison prochaine. Je ne sais pas si je deviendrai un basketteur professionnel. Pour l’instant, ma priorité est d’obtenir mon diplôme. »

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply