Marche arrière pour la scission linguistique en TDM2

Le bon sens a finalement prévalu : suite au mécontentement de la plupart des clubs wallons, Basketball Belgium a décidé de faire marche arrière dans le projet de séries pour la TDM2 et d’en revenir à la série initiale, comme nous l’avions proposé. Ninane a donc été versé en série A, avec les autres clubs liégeois, tandis que Neufchâteau reste en série B avec les clubs bruxellois et flandriens. Le club chestrolais se sent lésé. Comme le dindon de la farce.

« Il n’y a aucun critère logique pour former ces séries », a déclaré le président Golinvaux à Sudpresse. « On constate que ce sont les provinces les plus représentées qui ont eu le dernier mot. De plus, où est le caractère national d’une série où on retrouve six formations d’une même province, Liège en l’occurrence ? »

Il n’a pas tort sur toute la ligne. La fédération a, effectivement, regroupé les clubs par province. Et Neufchâteau, en tant que seul représentant du Luxembourg, a effectivement été versé là où il restait une place.

Mais, s’il y a une logique dans les décisions de la fédération, c’est que celle-ci essaie de modifier les séries année après année, afin que les clubs ne rencontrent pas chaque année les mêmes adversaires. Neufchâteau doit se souvenir que, l’an passé, le club avait déjà demandé à changer de série et avait alors obtenu gain de cause : il avait été versé avec les clubs liégeois. Mais c’était, alors, les clubs verviétois (SFX, Pepinster et Spa) qui devaient se farcir de longs déplacements à l’autre bout du pays. Ceux-ci avaient aussi maugréé mais avaient finalement accepté.

Seul club luxembourgeois dans les divisions nationales, Neufchâteau a beaucoup de mérites et nous applaudissons des deux mains. Mais sa situation géographique constitue effectivement un handicap. Cependant, si l’on s’inscrit dans les séries nationales, il faut accepter les contraintes. Cette saison, Neufchâteau devra donc se farcir de longs déplacements (une compensation financière est-elle possible ?), mais après un an, pourra sans doute revenir dans une série qui lui convient mieux dès la saison prochaine.

Bref, à moins d’un recours de Neufchâteau, voici les séries définitives :

Série A : Antwerp Giants, Geel, Willebroek, Kangoeroes, Tongres, Hasselt, Spa, Pepinster, Esneux, Comblain, Sprimont, Ninane, Gembloux et Belgrade.

Série B : Falco Gand, Oudenaarde, Oostkamp, Sijsele, Gistel, Leuven Bears, Aarschot, Vilvoorde, Neufchâteau, RPC Anderlecht, UB Woluwe, Royal IV et Nivelles.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply