Celeste Trahan-Davis quitte les Castors, Marjorie Carpréaux revient

C’est une page qui se tourne au Mithra Castors Braine : à 35 ans, Celeste Trahan-Davis va quitter le club. Elle était la dernière joueuse présente depuis le début, celle qui a participé aux sept titres consécutifs récoltés jusqu’ici. Il semble que le coronavirus ne soit pas étranger à ce départ. Selon le communiqué envoyé par le club, « la pandémie actuelle a obligé le Mithra Castors Braine à revoir en profondeur les budgets à tous les échelons. » Le club n’aurait donc pas été en mesure de s’aligner sur les conditions réclamées par la joueuse américaine, qui « souhaite valoriser son expérience belge par une augmentation substantielle ».

Le club-phare du basket féminin belge se sépare également de Mariona Ortiz, présente depuis deux saisons, et – on le savait déjà – de Manon Grzesinski, qui après six années comme professionnelle, a choisi de retourner au niveau amateur et de rejoindre Alleur en R2.

Il y a aussi du mouvement du côté des arrivées. Outre Migna Touré et Kate Kreslina, déjà présentées précédemment, le club annonce l’engagement de Brittany Starling, la meilleure attaquante de la saison belge qui débarque de Phantoms Boom, et de Kayla Alexander, le pivot de l’équipe du Canada que les sympathisants de Belgian Cats ont pu apprécier lors du tournoi de qualification olympique à Ostende, en février.

Enfin, le club annonce un retour qui réjouira sans doute les supporters : celui de Marjorie Carpreaux, qui revient donc en grâce après un exil à Waregem puis aux Kangoeroes de Malines. La présence de Fred Dusart a probablement joué un rôle dans ce retour : l’entraîneur français avait eu Marjo sous ses ordres à Villeneuve-d’Ascq et l’appréciait.

Fred Dusart, précisément, est très heureux aussi d’accueillir à ses côtés, sur le petit banc, son ancienne assistante à Villeneuve-d’Ascq, Ljubica Drljaca. Depuis des années, elle était en charge du Centre de Formation de son club. Cette arrivée s’inscrit donc parfaitement dans la ligne de la nouvelle politique du club, avec une attention particulière portée aux jeunes.

La kiné Karlina Bridaga rempile également.

Autre nouvelle qui réjouira les supporters : toutes les rencontres, y compris de Coupe d’Europe, se joueront à Braine-l’Alleud (et plus dans ce Dôme de Charleroi bien trop vaste). Le club travaille main dans la main avec la Commune afin de rendre la salle André Renauld conforme aux normes FIBA. Ceci concerne les panneaux et marquoirs, mais pas uniquement.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply