Sixième victoire consécutive d’Ostende

Le BC Filou Ostende avait mal démarré sa campagne de FIBA Champions League, mais semble désormais avoir trouvé son rythme de croisière, au point de pouvoir envisager, tout comme Anvers, une qualification pour le deuxième tour. Ce qu’aucun club belge n’a encore réussi jusqu’ici.

C’est simple : le BCO vient d’engranger sa sixième victoire consécutive dans la compétition. Beaucoup l’ont été sur le fil, avec un écart étriqué, comme lors des derniers déplacements à Ljubljana et à Klaipeda, mais aussi à domicile, contre le leader du groupe, Bologne. Ce qui démontre une bonne gestion des moments-clefs. Celle conquise ce mercredi, face à la formation allemande de Bayreuth qui alignait à la distribution un certain David Stockton, fils de l’ancienne star de NBA John Stockton (et aussi un certain Nikolas Raivio, né à… Anvers et fils de l’ancien joueur de Malines Rick Raivio), a été très nette : 82-62. Ostende a mené pendant 38 des 40 minutes, mais l’écart n’a seulement pris des proportions que dans le quatrième quart-temps. Cette victoire s’est surtout dessinée en défense, même si l’on constatera que tout le monde a marqué, à l’exception de Nedim Buza. Même Lambrecht y est allé de 6 points. Appelé relativement tôt au jeu parce que les big men étaient en problème de faute, il s’est acquitté de sa tâche à la satisfaction de Dario Gjergja, qui lui a adressé des louanges. Considéré depuis des années comme l’un des grands espoirs du basket belge, il semble enfin en mesure de revendiquer un rôle dans l’équipe.

Le meilleur marqueur du match est T.J. Williams, auteur de 21 points en sortie de banc, en remplacement du général Dusan Djordjevic. Loïc Schwartz a délivré 7 assists.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply