Les chiffres fous du derby Charleroi vs Mons

Habituellement, le derby hennuyer entre le Proximus Spirou Charleroi et le Belfius Mons-Hainaut est un match acharné, disputé et au score souvent serré. Il n’en a rien été ce samedi soir. A l’exception des cinq premières minutes, lorsque le marquoir affichait 6-4, les Renards n’ont jamais fait illusion. On affirme parfois que les statistiques ne sont pas révélatrices, mais dans ce cas-ci, elles sont dramatiques pour les visiteurs.

A commencer par le score final : 94-52, soit 42 points d’écart en faveur des Carolos. Mons a été dominé dans tous les domaines, et surtout au rebond : 42-19 en faveur du Spirou. Dans les assists, aussi : 19 à 8, toujours en faveur du Spirou.

Et que dire des pourcentages de tirs ? 4 sur 26 à trois points, soit 15% au final (Mons était à 0 sur 11 à la mi-temps). 18 sur 55 aux tirs de plein jeu, soit 32%. C’est (beaucoup) trop peu.

Ce n’est pas la première fois que Mons passe au travers, cette saison. A Anvers, déjà, les Renards avaient réalisé un non-match. Y a-t-il un manque de qualité ?

Rayon américain, des joueurs comme Tre Demps et Garlon Green n’ont pas été remplacés. Et Chris Jones ne peut pas faire tout seul.

Rayon national, trop peu de joueurs belges ont un réel impact, si l’on excepte Idris Lasisi, et ce n’est pas la fin de carrière de Xavier-Robert François qui va arranger la situation. Sander Van Caeneghem, blessé toute la saison dernière, a certes capté 4 rebonds samedi mais il n’a pu jouer que 12 minutes car il s’est rapidement retrouvé en problème de fautes. Mons n’a pas les moyens d’engager des joueurs belges d’impact. Or, si l’on veut jouer un rôle en vue dans le championnat, c’est indispensable. Ostende, Charleroi et Anvers en ont. Alost en avait aussi, la saison dernière, avec Olivier Troisfontaines. Depuis son départ, l’Okapi est en chute libre également.

Mons n’a engagé qu’un seul joueur belge durant l’entre-saison : Lorenzo Giancaterino, revenu au bercail, revient tout juste de blessure. Samedi, il a joué 9 minutes. Alors, il y a les jeunes : Zacharie Mortant a joué 15 minutes, pour 2 points et 4 pertes de balles. Mathieu Houdart, qui revient lui aussi de blessure, n’a pas quitté le banc. Joël Ekamba, non plus.

Mons a vécu une sale semaine, avec en plus l’élimination européenne à Larnaca. A l’heure actuelle, un club belge n’est plus capable de battre un club chypriote ! Mons a perdu deux fois contre cette équipe…

Au moins, cette élimination va-t-elle permettre à Daniel Goethals de travailler aux entraînements pendant la semaine, au lieu de passer de longues heures dans les hôtels et les avions.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply