Le Casino Spa en pleine reconstruction

C’est une toute nouvelle équipe que le Casino Spa aligne cette saison en TDM1. Durant l’entre-saison, les Spadois ont perdu quelques valeurs sûres. A commencer par Gaëtan Hertay, gros marqueur, parti au SFX Saint-Michel tout comme Fred Delsaute. Jérémy Deblond et Thibaut Julémont sont, eux, partis à Pepinster, tandis que Simon Doneux a rejoint Sprimont. De nombreuses arrivées également, comme Julien Walravens, Benjamin Mertens (tous deux Sprimont), Pierrick Van den Brule (Visé), Romain Nicaise (Ninane), Benjamin Liégeois (Andrimont) et Franck Nicolas (Liège Atlas). Le coach, Bruno Dagnely, est nouveau également. Il succède à Thomas Doneux, dont il a été l’assistant, et connaît bien la maison puisqu’il a coaché l’équipe B. « J’ai hâte de jouer les derbies », a-t-il annoncé en prélude à la saison. Il y en aura beaucoup dans cette série de TDM2, en effet, mais pour commencer le championnat, c’est l’équipe flandrienne de Falco Gand, débarquée de l’autre série, qui s’est présentée à la Fraineuse. Et y a dicté sa loi.

Le premier tour de la Coupe de Belgique a été difficile pour le Casino Spa et le premier match de championnat s’est également soldé sur une défaite :  64-72. Sans Mertens, blessé, les Spadois ont mené 15-14 mais les visiteurs ont alors renforcé leur défense.  De 31 – 32 au repos, le score passera à 49-55 et la cinquième faute (assortie d’une faute technique pour protestation) de Wintgens sonnera le glas des espoirs locaux.

Samedi prochain, le Casino Spa se déplace à Tongres, l’un des ténors de la série. Ce ne sera pas plus simple.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply