Kahleah Copper : « Je voulais un bon club, avec de bonnes personnes

L’an passé, elle avait été draftée en 7e position par les Washington Mystics. C’est la première fois qu’une joueuse aussi haut placée débarque dans le championnat de Belgique. Pourquoi, précisément, Kahleah Copper a-t-elle opté pour le Mithra Castors Braine et pas pour un championnat plus huppé, pour une première expérience en Europe ? « Précisément parce que c’est ma première expérience en Europe et que, pour l’occasion, je voulais jouer dans un bon club, avec de bonnes personnes. Braine me semble répondre à ce profil. Je sais que les ambitions sont élevées, et que le club veut réaliser le doublé coupe-championnat tout en allant le plus loin possible sur la scène européenne, mais qu’en même temps c’est resté un club humain. C’est important de se sentir bien lorsqu’on débarque dans l’inconnu. »

Copper vient de terminer sa première saison en WNBA avec les Washington Mystics. Avec quels sentiments ? « J’ai dû m’adapter », reconnaît-elle. « C’est un championnat d’un niveau très élevé, très physique également, où les exigences sont très hautes et où l’on côtoie les meilleures joueuses du monde. Mais, dans l’ensemble, je suis assez satisfaite. Cela s’est bien passé pour moi, mieux que prévu, même. »

Aux Washington Mystics, Copper a côtoyé Emma Meesseman. « I love Emma ! » s’enthousiasme-t-elle. « Une fille très gentille, qui m’a beaucoup aidée, parfois pour des petits détails mais qui sont très importants. Et en plus, une excellente joueuse. Si elle m’a recommandé la Belgique ? Bien sûr ! En particulier les Belgian waffles ! » (elle rit)

Cet été, Copper aurait dû affronter l’équipe olympique américaine dans un match de préparation avec la USA Select Team. Aurait dû… « Car, malheureusement, j’étais blessée à cette période-là. Dommage, c’eut été une expérience unique. »

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply