La formation de Guco Lier à l’honneur lors de Malines-Anvers

Ces dernières années, ils ont remporté ensemble plusieurs titres nationaux avec les jeunes de Guco Lier. Ils ont aussi fêté, ensemble, la montée du club lierrois de TDM2 en TDM1. Cette saison, ils jouent en EuroMillions Basketball League. Toujours dans la province d’Anvers, mais pas dans le même club : Vic Van Oosterwyck joue avec les Kangoeroes de Malines tandis que Niels Van den Eynde évolue avec les Antwerp Giants. Dimanche, ils étaient opposés à l’occasion du derby provincial au Winketkaai.

Niels Van den Eynde a même débuté le match dans le cinq de base, suite au départ de Speedy Smith pour Limoges et au fait que son remplaçant Sterling Gibbs, présent en civil, a suivi la rencontre depuis la tribune étant donné qu’il venait de débarquer et n’avait qu’un seul entraînement dans les jambes. Van den Eynde a même inscrit le premier panier de son équipe : un tir à trois points, qui répondait aux deux premiers paniers (à trois points également) des Kangoeroes. Au total, il jouera 18 minutes, pour 5 points, 2 rebonds et 2 assists.

Vic Van Oosterwyck a dû attendre le deuxième quart-temps pour monter au jeu. Au total, il jouera 11 minutes, pour 7 points (à du 100%), 1 rebond et 1 assist.

Le travail de formation du Guco Lier a donc été mis à l’honneur. Celui des Antwerp Giants aussi, puisque quatre joueurs issus de l’équipe B figuraient sur la feuille de match. Au désormais traditionnel Vrenz Bleijenbergh (12 points, 6 rebonds et 2 assists en 30 minutes) s’est ajouté Niels De Ridder (6 points et 5 rebonds en 13 minutes), son frère cadet Thijs De Ridder (resté sur le banc) et Caspar Augustijnen (également resté sur le banc).

Les Kangoeroes ont pris le meilleur départ (6-0 et 24-18), mais ont connu un gros creux dans le troisième quart-temps où ils ont été menés 50-61 et 55-66 avant de placer un 11-0 pour revenir à 66-66. La fin de match fut haletante. Le tournant s’est situé à 25 secondes de la fin, lorsqu’un marcher a été sifflé à Trevor Thompson alors que les Kangoeroes menaient 74-72. Sur l’attaque suivante, Vincent Kesteloot a donné l’avance aux Giants sur un tir à trois points à 13 secondes de la fin. La dernière attaque locale fut improductive et Ibrahima Fall-Faye a fixé le score final à 74-77 d’un dunk rageur. Terry Deroover doit s’en vouloir, lui qui a essayé en vain d’alimenter le marquoir mais a terminé avec un 0 sur 13 aux tirs (dont 0 sur 9 à trois points).

« Il n’est pas coutumier du fait », s’empresse d’ajouter le coach Paul Vervaeck. « Un joueur ne rate jamais ses tirs expressément et je ne me souviens pas d’un zéro pointé de Terry précédemment. D’autres joueurs ont aussi raté des paniers faciles, il ne doit pas culpabiliser. Ce marcher de Trevor Thompson à 25 secondes de la fin a été le tournant du match. Un marcher litigieux, selon moi. C’était une décision cruciale, et je me demande pourquoi, dans ces cas-là, les arbitres ne peuvent pas aller visionner la vidéo. Je ne dis pas qu’il faille le faire pour chaque marcher, mais lorsqu’il oriente l’issue de la rencontre… »

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply