Une belle deuxième place pour les jeunes de Louvain

C’est un véritable thriller auquel on a assisté, ce dimanche, dans la petite salle de Wilsele entre l’équipe B des Stella Artois Leuven Bears et le New BC Alsavin Belgrade-Namur. Si le premier quart-temps a donné lieu a un festival offensif, clôturé sur le score de 27-22, les défenses ont ensuite pris le dessus. Sous le regard d’Eddy Casteels, aussi discret qu’attentif dans les gradins, les deux équipes se sont rendu coup pour coup, et c’est un vrai chassé-croisé qui s’est affiché au marquoir : 38-37 à la mi-temps, 54-53 après 30 minutes. Ce n’est que dans les deux dernières minutes que les jeunes Louvanistes se sont définitivement envolés, à l’usure, en passant de 60-60 à 67-60 pour finalement s’imposer 72-64.

L’équipe B de Stella Artois Leuven Bears occupent une belle deuxième place, dans le sillage de Courtrai. « Nous avions déjà réalisé un beau championnat l’année passée, mais cette saison, le résultat dépasse nos espérances », reconnaît le coach Danny Wouters. « Si nous ambitionnons de monter, pour offrir plus de répartie à nos jeunes promesses en TDM1 ? Nous n’en sommes pas encore là. Le succès est plutôt collectif. Il n’y a pas vraiment un joueur qui émerge du lot, et qui peut ambitionner de rejoindre l’équipe A dans l’immédiat, mais qui sait ? Dans deux ou trois ans, peut-être. Il est clair que la réussite de Joris Fauconnier et Seppe D’Espallier, qui sont aujourd’hui en équipe A, doit servir d’exemple à ces jeunes. »

Dans cette équipe, on retrouve quelques noms connus. Alexander Rowe est le fils de l’ancien directeur sportif Paul Rowe, désormais directeur général de Sport Vlaanderen, tandis que Dillen Geleyns est celui de l’ancien joueur Jo Geleyns. Kamal Tall est également considéré comme un espoir.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply