Qui est J’Nathan Bullock, le renfort de Waregem ?

ION Waregem risque d’être une équipe très dangereuse durant le deuxième tour. Pour la reprise, qui s’est soldée par une victoire facile 80-49 face à la lanterne rouge Gistel-Ostende, les Flandriens ont enregistré le retour de leur capitaine Brecht Guillemyn et de leur pivot Aaron Van Vooren, longtemps sur la touche à cause d’une blessure. Entretemps, ils s’étaient renforcés avec l’engagement de J’Nathan Bullock, qui avait directement inscrit 22 points pour son premier match face au Spirou Charleroi, le 8 décembre. L’Américain va terminer la saison et fera, en principe, toujours partie de l’effectif la saison prochaine. Qui est-il ?

Bullock est né le 25 juin 1987 à Flint, dans le Michigan. Il mesure 1m86 et pèse 109 kilos. Au début de l’année dernière, il a épousé Stefanie, une fille d’Ypres qui est la raison de son séjour en Belgique.

J’Nathan est un véritable globetrotter. Le basket l’a déjà conduit aux quatre coins de la planète. Il a joué quatre saisons en collège à la Cleveland State University, où il a étudié à la Northern High School. En 2010, il a joué en Australie pour les Geelong Supercats, avec une moyenne de 19 points et 7 rebonds. Cette même année, il est venu une première fois en Belgique pour défendre les couleurs d’Optima Gand, mais n’y est pas resté longtemps : en décembre, après quelques mois, il a déjà quitté le club.

Durant la saison 2011-2012, il a joué en Islande, pour le club de Grindavik. Cela reste, à ce jour, sa saison la plus réussie. Le 2 février 2012, lors d’un match contre IR Reykjavik, il a inscrit… 51 points. Il a été élu meilleur joueur de la deuxième partie de championnat, et a remporté le titre tout en étant aussi élu MVP des play-offs et meilleur joueur étranger de la compétition.

L’année suivante, il est parti en Finlande et a défendu les couleurs du club de Kauhajoen Karhu, puis a rejoint la NBA D-League. Avant de débarquer à Waregem, il a encore découvert quelques contrées insolites comme l’Irak, Israël, la Corée du Sud et les Philippines.

Le coach Jan Guns se réjouit de pouvoir compter sur ses services. « Sous divers aspects, il constitue un véritable renfort. C’est un profil que nous ne possédions pas dans l’équipe. Il est très complémentaire avec les autres joueurs. »

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply