Thomas Akyazili a finalement retrouvé un club

En fin de saison dernière, Thomas Akyazili avait décidé de ne pas prolonger son contrat aux Telenet Giants Antwerp. Son rêve était de jouer en Turquie en tant que… Turc. Son arrière-grand-père, qu’il n’a pas connu, était en effet Turc. Ce qui l’a refroidi, c’est que dans ce cas-là, il aurait dû effectuer son service militaire en Turquie.

Il s’est donc retrouvé sur le carreau. Finalement, il a quand même réussi à se faire embaucher en Turquie, mais comme Belge. Il s’est engagé avec le club de Bahcesehir. Une formation qui est actuellement en grande difficulté dans le championnat turc puisque le club s’affiche avec un bilan de six défaites en autant de rencontres depuis le début de la saison.

Thomas Akyazili sait donc ce qu’on attend de lui. Ce sera malgré tout une belle expérience, puisqu’il aura l’occasion de se mesurer à de grosses cylindrées comme Fenerbahçe, Anadolu Efes ou encore le Pinar Karsiyaka, l’actuel leader qui est versé dans la même poule que le Spirou Charleroi et le Phoenix Brussels en FIBA Europe Cup.

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply