Il faudra compter avec les Giants de Coppens

101-77 : le résultat donne l’impression d’une victoire facile des Giants B face à l’US Lambusart. Il n’en fut rien. Les Hennuyers se sont accrochés et sont, à plusieurs reprises, revenus à moins de dix points de leur adversaire dans le vaste complexe d’entraînement de Merksem qui sert également pour l’équipe première des Giants. « Une question de concentration », estime Lenny Coppens. « Parfois, on a tendance à se relâcher. »

Mais il suffit alors d’une accélération pour recreuser l’écart. Les jeunes Giants possèdent une force de frappe assez considérable, avec notamment Lenny Coppens, auteur de 20 points ce dimanche, mais aussi du distributeur Bastiaan Van den Eynde, qui a pris du volume et a apporté 18 points au marquoir, dont beaucoup depuis la ligne de lancers-francs.

Redescendus de TDM1 en TDM2, les Giants espèrent bien remonter tout de suite. « C’est l’objectif », confirme Lenny Coppens. Pour l’instant, c’est bien parti, avec deux victoires convaincantes (57-77 à Oostkamp et donc 101-77 contre l’US Lambusart). Ils sont l’une des deux équipes invaincues de cette série A – où ils sont, curieusement, la seule équipe anversoise – avec le club fusionné des Kortrijk Spurs.

Avec ses 20 ans, Lenny Coppens est l’un des « anciens » des Giants B, qui ont accueilli quelques joueurs encore plus jeunes cette saison. « Mais la base est restée. » Un nouveau coach est arrivé, lui aussi, avec Randy Oveneke. « Il travaille dans la continuité de la saison dernière, en apportant sa petite touche personnelle dans certains aspects du jeu. »

Il y a deux ans, Lenny Coppens avait été champion du monde de 3×3. « Avec Vincent Peeters, mon équipier chez les Giants B (et aussi Noah Fogang, aujourd’hui au Spirou B). Mais j’ai arrêté cette discipline. »

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply