Adamovic, le Djordjevic de Mons-Hainaut

Le Belfius Mons-Hainaut a sans doute réalisé une très bonne pioche en engageant le distributeur Filip Adamovic, via le coach Vedran Bosnic qui le connaît forcément très bien puisqu’il le dirige en équipe nationale de Bosnie-Herzégovine. Mercredi soir, en match amical contre Trèves (D2 allemande), il a inscrit les 9 premiers points de son équipe (trois tirs à trois points), permettant au BMH de mener d’emblée 9-0. Il ne s’est pas contenté de tirer à distance : il a distribué le jeu sobrement et efficacement, adressant quelques passes tranchantes au bon moment dans la raquette. Son style et sa… coiffure font un peu penser à Dusan Djordjevic. S’il gère son équipe avec la même maestria que le Général, les Renards peuvent s’attendre à vivre une belle saison.

Lennard Freeman a aussi laissé une bonne impression : un pivot mobile doté d’une belle détente qui a réussi un beau 4 sur 5 dans la raquette et 3 lancers-francs sur 3. Tout comme Arik Smith, un meneur/ailier capable de pénétrer dans la raquette, de tirer à distance et de distribuer, et qui a été l’auteur de 10 points. Quant à Katin Rainhardt, arrivé sur le tard pour compenser le départ de Mike Smith (problèmes cardiaques), il se révèle un joueur assez complet puisque sa feuille de statistiques renseigne 11 points, 6 rebonds et 6 assists.

Il faudra confirmer contre une opposition plus costaude, car la formation allemande, privée de trois joueurs et qui ne présentait qu’un seul Américain (Jermaine Bucknor, ex-Mons), est apparue bien tendre, mais il y avait beaucoup de mouvement dans le jeu montois et une bonne alternance intérieur-extérieur.

A la pause, le marquoir indiquait déjà 42-25, si bien que Vedran Bosnic a longtemps joué avec un cinq 100% belge en deuxième mi-temps. Anthony Lambot a été le seul des 12 joueurs à ne pas avoir inscrit le moindre point, ce qui ne lui est pas arrivé souvent lorsqu’il évoluait aux Stella Artois Leuven Bears, mais le Carolo a encore franchi un palier, en rejoignant une équipe du subtop belge. Sander Van Caeneghem et Lorenzo Giancaterino ont tous les deux terminé meilleurs marqueurs du match avec 12 points chacun : 6 sur 9 et 7 rebonds pour le premier dans la raquette, 5 sur 6 aux tirs pour le second (dont deux fois trois points). Si ces deux joueurs peuvent être épargnés par les blessures qui leur ont trop souvent compliqué la vie, Mons pourrait en étonner plus d’un cette saison.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply