Jonathan Kabangu : « Du potentiel dans cette équipe de Woluwe »

C’est un match déjà très intéressant auquel on a assisté mercredi soir au stade Fallon, entre l’UB Woluwe et le BCCA Neufchâteau. Deux équipes de TDM2 qui se retrouveront finalement dans la même série. Les Bruxellois, coachés par Yvon Jadoul en l’absence d’Yvan De Vreught parti au Championnat d’Europe U16, ont démarré sur les chapeaux de roue et ont rapidement mené 9-2. Ils ont vu les Ardennais revenir à 9-9, puis carrément prendre l’avance. Mais, dans une période euphorique qui coïncidait à un passage à vide des visiteurs, l’UBW a mené 51-31. Le match n’était pourtant pas encore gagné. Car Neufchâteau n’a rien lâché, et à 15 secondes du terme, c’était 73-73 au marquoir. Sur la dernière attaque woluwéenne, Sacha De Vreught – très en verve – a réussi à offrir la victoire à l’équipe locale : 75-73.

« Ce premier match est très encourageant », estime le capitaine Jonathan Kabangu. « Nous sommes en train de reconstruire une nouvelle équipe (ndlr : Thomas Madoki et Jean-Louis Bosse ont notamment été cédés au RPC Anderlecht, tandis que Dylan Delobbe est arrivé du Bavi Vilvoorde et Mory Touré des Friendly Bulls Ixelles), et nous n’avons encore qu’une semaine d’entraînement dans les jambes. Il est logique que les systèmes de jeu, tant offensifs que défensifs, ne soient pas encore totalement assimilés. Néanmoins, le fait que nous ayons réussi à prendre 20 points d’avance face à une équipe du calibre de Neufchâteau démontre que nous avons du potentiel. Il y a un peu de tout dans cette équipe : de la vitesse, du shoot, du lay-up, de la contre-attaque, du jeu placé… Après, nous devons évidemment apprendre à gérer cet avantage, voire à l’accroître, et nous devons éviter de nous faire rejoindre comme cela a été le cas. Mais cela viendra. Ce genre de match permet justement de tirer des enseignements et de voir ce qu’il nous reste à corriger pour le début du championnat. Nous ne nous sommes pas fixé d’objectif en termes de points ou de classement, nous prendrons match par match. »

Il y a tout juste un an, Jonathan Kabangu se blessait gravement au tendon d’Achille au cours de la première semaine d’entraînement. « Je n’a pas joué du tout la saison dernière, sauf les deux derniers matches. Je croise les doigts pour que l’équipe soit épargnée par les blessures cette saison. Pour moi personnellement, j’étais curieux de voir si mon tendon d’Achille tiendrait le coup lors de cette reprise, mais pour l’instant ça va : je suis satisfait. »

Daniel Devos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply