Charleroi : La fin abrupte d’une saison mouvementée

Un éliminé de marque en quart de finale des play-offs : le Proximus Spirou Charleroi. Dans sa série face à Hubo Limburg United, la pièce est tombée à deux reprises du mauvais côté. Mais est-ce seulement une question de chance ? Vendredi, au Dôme, les Carolos menaient de six points à une minute de la fin. Et encore de trois points à… six secondes de la fin. Il « suffisait » de faire faute, pour envoyer les Limbourgeois à la ligne des lancers-francs, et ne pas les laisser tirer à trois points. Cette faute, Axel Hervelle l’a commise, mais… avant que le ballon ne soit remis en jeu. Faute intentionnelle, donc. Deux lancers-francs pour Wen Mukubu, tous les deux convertis. Il restait alors six secondes aux Limbourgeois pour inscrire le panier décisif. Un « deux points » suffisait. Mais c’est à trois points que Khadeen Carrington s’est retrouvé libre… et a marqué. 84-86, on the buzzer. Un petit hold-up, pour les Limbourgeois. Sur la fin de match, en tout cas. Mais, sur l’ensemble du match, pas nécessairement. Car les visiteurs ont mené pendant 24 minutes, contre seulement 12 minutes aux locaux. Et ils ont même mené de 13 points à 40-53. C’était un match débridé, où l’on tirait plus à trois points qu’à deux points. On voyait que les deux équipes avaient été entraînées par Brian Lynch…

Dimanche, c’est après prolongation que le Spirou s’est incliné : 103-101, après 83-83 au terme des 40 minutes. Wen Mukubu a été exceptionnel, avec 32 points à son actif. Mais, à Hasselt aussi, les Carolos ont eu la victoire au bout des doigts… sans parvenir à s’en emparer. Comble de l’ironie : ils sont éliminés par le coach qu’ils avaient… renvoyé en novembre.

C’est donc une fin abrupte pour une saison mouvementée à tous les niveaux. Le coach Brian Lynch avait commencé la saison sur le banc, avant d’être obligé de faire ses valises en novembre pour être remplacé par Niksa Bavcevic. Quelques semaines plus tard, c’est le manager général Sébastien Bellin – celui qui avait pris la décision de changer de coach – qui pliait bagage. Entretemps, le pivot Rasko Katic s’était blessé et avait été remplacé par Paulius Sorokas. Plus tard, l’ailier Nate Linhart sera remplacé par Anthony Beane. Et en mars, c’est Pascal Angillis, tout juste remercié au Mithra Castors Braine, qui a pris la succession de… Niksa Bavcevic.

Il n’y aura donc pas de clasico en demi-finale des play-offs : c’est Hubo Limburg United qui défiera le BC Filou Ostende.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply