Le derby gantois revient à Latem De Pinte… après prolongation

Le choc au sommet entre Latem De Pinte et Falco Gand, les deux premiers du classement, a été suivi par plus de 400 spectateurs. L’enjeu était important, car en cas de victoire, l’équipe locale pouvait repousser les visiteurs à deux succès : autant dire, une voie royale vers le titre à huit journées de la fin. Dès le départ, il est apparu clairement que le duel serait très défensif. Ce qui n’est pas illogique, car deux des trois meilleures défenses de la série étaient opposées. Le premier quart-temps s’est conclu sur un léger avantage pour l’équipe locale : 16-13. Un écart qui s’est amplifié au repos : 30-22. A ce moment-là, le Falco s’était déjà rendu coupable de 11 pertes de balles, avant de les limiter en deuxième mi-temps (6) et de refaire progressivement son retard au marquoir (34-30 après 24′). Mais les visiteurs sont alors restés muets pendant trois minutes et se sont retrouvés largués à 14 points (46-32) peu avant la fin du troisième quart-temps. Le match semblait joué. Mais le Falco n’a pas renoncé et a enclenché le turbo dans le dernier quart-temps. Alors qu’ils semblaient sur du velours, les hommes de Kenneth De Sloovere ont flanché et les visiteurs leur ont asséné un sec 0-15 qui les a propulsés au commandement à 52-55 ! Tout était à refaire pour Latem De Pinte… Heureusement pour eux, la mécanique adverse s’est déréglée et une cinquième faute de Thomas Foucart sur une tentative à trois points de Landon Unruh a constitué un tournant : Unruh a converti ses trois lancers-francs et a égalisé à 60-60. Puis 63-63. Prolongation, donc… Dans celle-ci, l’équipe locale a repris ses esprits et s’est finalement imposée 73-66… Sur le plan technique, ce ne fut pas un grand match, mais un combat d’une grande intensité qui est cependant resté dans les limites du fair-play. Le mérite en revient aussi aux arbitres, qui ont parfaitement géré le match et n’ont jamais été en problème. Le MVP du match fut Wannes Scheirs avec 25 points et 14 rebonds. Soit dit en passant, un ancien joueur du Falco. Chez les visiteurs, Maxime Lievens s’est mis en évidence en inscrivant 17 points, tous en deuxième mi-temps durant la période forte du Falco.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply