Au Brussels, les 12 joueurs ont joué… et ont marqué !

Rien ne laissait présager une victoire, et encore moins un tel score, lorsque le Basic-Fit Brussels s’est retrouvé mené 5-18 après cinq bonnes minutes de jeu, face à Hubo Limburg United ce dimanche après-midi à Neder-over-Heembeek. Mais progressivement, la machine s’est mise en route, si bien qu’à la fin du premier quart-temps, les Bruxellois étaient déjà revenus à 18-21 et qu’ils menaient 44-40 à la mi-temps. En deuxième mi-temps, ils ont offert une véritable démonstration, en inscrivant 33 points dans le troisième quart et 31 points dans le quatrième quart, pour s’imposer 108-90.

Au bout du compte, les statistiques sont impressionnantes. Les 12 joueurs du Brussels ont tous joué et ils ont tous… marqué ! Si les deux meilleurs marqueurs sont Caleb Walker et Ivica Radic, avec respectivement 19 et 18 points, on décernera une mention spéciale à deux jeunes Belges, Niels Foerts et Williame Robeyns, qui ont apporté leur dynamisme dès leur entrée au jeu. Foerts a inscrit 8 points (plus 4 assists) grâce à un 4 sur 5, et Robeyns a inscrit 4 points (plus 2 assists) grâce à un 2 sur 2.

La productivité des 12 joueurs était telle que Serge Crevecoeur a pu répartir le temps de jeu de façon presque équitable : Caleb Walker, le joueur qui est resté le plus longtemps sur le parquet, a bénéficié de 23 min 45, tandis qu’Augustas Peciukevicius et Akesander Lichodzjiewski, qui figuraient dans le cinq de base mais ont été paradoxalement les moins utilisés, ont joué respectivement 12 min 11 et 12 min 45.

Autre chiffre impressionnant : 62 des 108 points du Brussels sont venus du banc (contre 16 points du côté de Limburg), et les pourcentages de réussite étaient de 65,9% (29 sur 44) à deux points, de 66,7% (14 sur 21) à trois points et de 88,9% (8 sur 9) aux lancers-francs.

Lorsqu’on voit cela, on se dit que le Brussels a peut-être l’effectif le plus étoffé en profondeur de l’EuroMillions Basketball League. Et l’on comprend mal que cette équipe, dont l’irrégularité reste un péché mignon, puisse se faire surprendre à Liège, par exemple.

DanielDevos

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply