Axel Hervelle a joué son premier match avec le Spirou !

Ce n’était pas la folie, ce dimanche après-midi au Spiroudome, pour le premier match d’Axel Hervelle sous le maillot du Proximus Spirou Charleroi. Malgré la promesse (qui a été tenue) d’un apéro offert par le club au terme de la rencontre et d’une séance de dédicaces avec les joueurs, les travées de l’enceinte carolorégienne sonnaient creux et le speaker a eu beaucoup de mal à créer l’ambiance.

Sur le terrain, le Spirou s’est incliné 76-84 face à la solide formation allemande d’Oldenburg, où évoluait un certain Maxime De Zeeuw la saison dernière. Ce Spirou-ci est-il plus fort que celui de l’an passé ? On attendra pour se prononcer, tant l’équipe a été reconstruite à 75% et manque encore forcément d’automatismes et de points de repère.

Petite surprise – et petite déception, avouons-le : Brian Lynch a commencé avec un cinq de base entièrement américain ! Des Américains qui, tous, disputent leur première saison en Belgique. Difficile, dans ces conditions, de s’identifier à l’équipe. Il faudra un peu de temps pour apprendre à connaître tout le monde. Aucun n’a vraiment déçu, mais aucun n’est vraiment sorti du lot non plus, même si Quincy Ford et Cliff Hammonds ont terminé avec 16 points. Axel Hervelle a fait son apparition sur le parquet après 7 minutes et a inscrit son premier panier après 13 minutes. Il a terminé avec 10 points, et s’est montré tel qu’on le connaît : sans fioritures, il a apporté son écot à l’équipe et a essayé d’organiser le jeu. Il semble aussi déjà très complice avec Rasko Katic.

Un joueur a davantage joué que la saison dernière : Dorian Marchant. Après une première saison compliquée à Charleroi, il commence à trouver ses marques. Pas encore de quoi affoler les compteurs, puisqu’il a terminé avec 4 points, mais il semble mieux intégré et son montée au jeu a donné du mordant à son équipe.

Sami Demirtas, promu de l’équipe B, a eu droit à quelques minutes tandis que Boris Penninck, arrivé de Liège, n’est pas monté au jeu.

AddThis Sharing Buttons

DanielDevos.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply