Daniel Goethals : « Problèmes de pivots, l’absence de Van Caeneghem »

Le Belfius Mons-Hainaut a donc été éliminé, en trois manches, par le Crelan Okapi Aalstar en quart de finale des play-offs. Pour le coach Daniel Goethals, c’est forcément la déception qui prédomine. « Nous n’avions pas l’avantage du terrain au départ, mais nous avions su le récupérer en allant gagner le premier match à Alost. A partir de là, la possibilité nous était offerte de clore la série à domicile. Nous ne l’avons pas fait et nous l’avons payé cher lors de la troisième manche. Alors, bien sûr, je suis déçu. Pourtant, lorsqu’on regarde l’ensemble de la saison, le bilan n’est pas négatif, loin de là. N’oublions pas que nous avons lutté sur trois fronts. En FIBA Europe Cup, que nous avons entamée par les tours préliminaires, nous avons atteint (comme seul club belge, ndlr) le deuxième tour des phases de poules. En Coupe de Belgique, nous avons atteint la finale où nous avons poussé Ostende à la prolongation. Et en championnat, oui, nous avons terminé 5e. C’est peut-être notre place, si l’on se dit qu’Ostende, Charleroi et Anvers ont des budgets supérieurs, et qu’Alost et Mons se tiennent de près. J’aurais préféré atteindre les demi-finales, mais voilà : je félicite Jean-Marc Jaumin pour sa victoire. »

Si Mons recelait plusieurs  joueurs de qualité dans ses rangs, dont Garlon Green qui a échoué à un petit point de Jean Salumu pour le titre de MVP, l’équipe a souffert toute la saison d’un problème de pivot. « Juvonte Reddic a commencé la saison, puis s’est blessé » se souvient Daniel Goethals. « Jason Love a ensuite pris le relais, le temps que Reddic revienne… et se blesse de nouveau. Nous avons terminé la saison avec Bryan Davis. Je ne voudrais pas oublier Sander Van Caeneghem, qui a été blessé durant quasi toute la saison. Et on a vu, durant ces play-offs, le rôle qu’il pouvait tenir. » (ndlr : il, a effectivement été très bon).

DanielDevos.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply