5e titre d’affilée pour le Royal Castors Braine

C’était attendu, elles l’ont fait : en battant Sint-Katelijne Waver sur le score de 70-49, ce mercredi, les filles du Mithra Castors Braine ont remporté leur 5etitre de champion de Belgique d’affilée. « Moi, en tout cas, je ne m’en lasserai jamais », assure l’assistant-coach Patrick Muylaert, présent depuis le début. « Le premier titre était sans doute le plus difficile, mais après, il fallait confirmer et, quoi qu’on en pense, ce n’est pas simple non plus », ajoute le président Jacques Platieau, à l’origine du projet.

Celeste Trahan-Davis, elle aussi présente depuis le début et en passe d’obtenir son passeport belge, a été la MVP de la finale. Elle a réussi un fameux double-double avec 21 points et 21 rebonds. Britney Jones et Olesia Malashenko ont inscrit chacun 14 points.

En quoi ce titre-ci est-il différent des précédents ? D’abord, c’est le premier qui a pu être fêté à domicile. Les Brainoises le doivent à un autre agencement du calendrier, puisque contrairement aux années précédentes, l’équipe la mieux classée entamait cette fois les play-offs en déplacement avant d’enchaîner par deux matches à domicile.

C’est aussi un titre qui survient après une saison compliquée, qui a vu naître des tensions pendant la campagne d’Euroligue et une grosse déception enregistrée en demi-finale de la Coupe de Belgique, lorsque les Brabançonnes sont complètement passées à côté de leur sujet contre Belfius Namur Capitale. Elles n’ont donc pas réussi le doublé. Ce titre est, par conséquent, également un soulagement.

Malgré toutes ces difficultés, le Mithra Castors Braine a encore réussi à terminer la saison invaincu. Que ce soit en phase classique ou en play-offs. Durant ces cinq ans, l’équipe n’a perdu que deux fois contre une équipe belge, toujours la même – le Belfius Namur Capitale – et toujours en Coupe de Belgique : en finale à Boom il y a deux ans et en demi-finale cette saison.

Ce titre est important car il garantit au club une nouvelle participation à l’Euroligue. Or, c’est désormais l’objectif : participer à la C1. Il y a deux ans, le club avait estimé que l’Eurocoupe était plus dans ses cordes, mais il a donc revu ses ambitions à la hausse. Pour le prestige mais aussi parce que c’est finalement le chemin le plus court vers les quarts de finale de… l’Eurocoupe.

Pour la saison prochaine, le coach Ainars Zvirgdzdins sera remplacé par Pascal Angillis. Le Letton s’est d’ailleurs abstenu de participer aux célébrations du titre. Pace que la non-prolongation de son bail lui reste en travers de la gorge ou parce qu’il n’a toujours pas digéré les tensions avec certaines joueuses durant la saison ? Lors de ses deux passages au pied de la Butte, il aura en tout cas contribué à faire grandir le club.

Un transfert a déjà été réalisé puisque le Mithra Castors Braine annonce l’arrivée de Mariona Ortiz, l’ailière espagnole du Belfius Namur-Capitale. Et également la prolongation d’Antonia Delaere pour une saison supplémentaire, alors que l’internationale belge semblait partie pour tenter une expérience à l’étranger.

DanielDevo

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply